Méthodologie Du Commentaire Composé Au BAC

 502 Vues

Vous allez découvrir dans cet article comment traiter un sujet de commentaire composé au BAC.

1 – NATURE DE L’EXERCICE.

Le commentaire composé est le deuxième sujet des trois exercices proposés au baccalauréat toutes séries confondues. Il a pour support un texte littéraire d’environ une vingtaine ou une trentaine de lignes révolues, d’un extrait de roman, de théâtre où tiré d’un recueil de poème.

C’est un exercice qui consiste en une étude rigoureuse d’un texte dont l’objet est de faire ressortir, à partir d’une vision de lecture, la relation entre le sens et les procédés d’écriture dans un devoir bien structuré sur le plan méthodologique.

Cet exercice n’est pas comme on a l’habitude de le voir dans les devoirs de certains élèves, un commentaire linéaire qui suivrait le texte ligne par ligne ou paragraphe par paragraphe.

Il s’agit plutôt de s’appuyer sur une lecture méthodique qui est une recherche, qui pose hypothèse et des questions sur le texte et dont les réponses structurées présentées comme un bilan de lecture constituent l’ossature du commentaire composé.

2 – RÉDACTION DU COMMENTAIRE COMPOSÉ.

L’introduction et la conclusion sont deux moments stratégiquement importants de la rédaction du commentaire composé. Elles doivent être rédigées au brouillon, au crayon avant le développement.

L’introduction joue le rôle du premier contact donc de séduction du la conclusion doit laisser ce dernier sur une bonne impression.

3 – INTRODUCTION DU COMMENTAIRE COMPOSÉ.

Elle est généralement constituée de trois parties essentielles qui s’annoncent ainsi qu’il suit. L’entrée en matière ou la situation du texte : son rôle est de préciser la contextualisation littéraire ou rapprocher le texte à l’actualité ou encore à la thématique relative.

La présentation du texte ou la carte d’identité de l’auteur : son rôle est de présenter l’auteur, mettre en évidence quelques éléments biographiques pertinents, fournir les références liées au texte comme le titre, la date de publication, le nom du narrateur, la maison d’édition, etc. Parler aussi des caractéristiques littéraires ou aspects essentiels du texte comme le genre tonalité type etc..

⚠️ NB : Une introduction du commentaire composé sans idée générale est comme un corps sans esprit ou une voiture sans carburant.

L’énoncé du projet de lecture ou l’annonce du plan : Il doit indiquer le fil conducteur de l’exercice. Il doit montrer l’enchaînement des axes qui constituent l’armateur de l’introduction du commentaire composé.

4 – CONCLUSION DU COMMENTAIRE COMPOSÉ.

Généralement, elle est rédigée en trois étapes, dont la première doit faire la synthèse définitive du texte. C’est-à-dire faire le bilan de celui-ci ou les grands axes de lectures tout simplement.

Disons aussi qu’elle représente une récapitulation de l’extrait soumis à notre appréciation. Dans cette partie, on doit éviter les nouvelles analyses ou des citations. La deuxième partie de la conclusion du commentaire est appelée l’intérêt du texte.

Elle consiste à dire ou à donner une appréciation textuelle. Ne pas confondre avec le point de vue personnel. Au sujet de la troisième partie nommée l’ouverture ou le rapprochement ou encore l’élargissement, elle doit prolonger la réflexion en faisant la promiscuité avec un autre texte ou thématique semblable au sujet.

⚠️ NB : L’introduction et conclusion se rédigent de façon monobloc, c’est-à-dire en un seul paragraphe.

5 – LE DÉVELOPPEMENT DU COMMENTAIRE COMPOSÉ.

C’est le lieu de l’exécution en profondeur du plan détaillé et il obéit à un ordonnancement rigoureux qui s’appuie sur le paragraphe argumentatif et une structuration invariable.

6 – RÉDACTION DU PARAGRAPHE ARGUMENTATIF.

Le paragraphe d’un commentaire s’ouvre toujours par une phrase qui annonce l’axe et les sous axes. Il est appelé communément introduction partielle.

Le paragraphe doit être strictement structuré de façon à ce que l’argument ou le sous-axe doit être indiqué et suivi des analyses, relevés textuels, ou outils grammaticaux et interprétation qui ressortiront toutes les fonctionnalités littéraires.

7 – TRANSITION

Elle consiste à quitter la première partie pour la deuxième. Elle peut se faire sous forme affirmative ou interrogative toute proportion gardée.

Source : MR TONNY BEVIGNAT MABIALA

Partager aux bacheliers

Les News du Bac

À propos de l'Auteur

La Rédaction
Jeune entrepreneur passionné du Web et de nouvelles technologies. Web-entrepreneur depuis 2017, je travaille constamment à faciliter le quotidien des gens grâce au numérique, car je considère fortement comme étant le présent et le futur. Pendant mes heures libre j'écris des articles de blog sur mon bac Gabon.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé des offres de bourses et biens plus…

Laisser un commentaire